ATTENTION ! Depuis le 22 mars 2017, le port d'un casque homologué est obligatoire pour les mineurs de moins de 12 ans !

Rando du vendredi
21/07
Niveau

Temps

2h15

Distance

20 km

Rando du 21 juillet

Description

Le départ du peloton est donné, il est 22h00. Celui-ci change tout de suite de rive pour déambuler autour du Quartier Latin puis rejoindre les bords de Seine et traverser le Champs de Mars. Les randonneurs arrivent bientôt à la pause dans le 15ième.

A la reprise, les vélos repassent par dessus le fleuve et saluent l’Obélisque avant de voir l’Opéra Garnier. Le retour vers l’arrivée de la randonnée ne sera pas directe mais parsemée de gauches et de droites.

L’Hôtel de Ville voit réapparaitre ses cyclistes préférés,il est alors 00h15 et l’on peut entendre leurs applaudissements.

  4 comments for “Rando du 21 juillet

  1. ledoux
    27 juillet 2017 at 12:52

    La musique apporte un peu d’ambiance durant nos parcours et elle adoucit les mœurs comme on dit (apparemment pas). Personnellement, la diffusion d’ambiance sonore ne me gène pas mais bien bien au contraire !

    Je trouve votre remarque inappropriée et je ne voit pas le rapport que vous faites avec le faible impact CO2 et zéro pollution locale et sonore . Il ne faut pas exagérer non plus.

    Je participe au PRV depuis des années et les gens ont bien souvent tendance a confondre la Ville et la Campagne avec les petits oiseaux et la quiétude qui va bien. Comme bien d’autres participants à ces randos , les bruits environnants des moteurs de voitures, ou les gens saouls qui crient (agressifs) me dérangent bien plus que la musique.

    Merci à Takayasu et aux autres participants qui mettent un peu d’ambiance musicale dans ces randos parfois un peu tristounettes au niveau des échanges entre participants. Soyons un peu plus conviviaux entre nous plutôt que de dénigrer untel ou untel.

  2. Takayasu
    22 juillet 2017 at 21:11

    (dsl si le com apparaît 2 fois, le message n’apparaissait pas)
    Bonjour Rana. Je me sens concerné par votre commentaire et j’en suis désolé.
    En effet, à la base j’étais au milieu du peloton et mon volume sonore était modéré pour respecter les autres participants également équipé de musique.
    Puis, avec l’enthousiasme généré par l’ambiance et la musique, plusieurs participants m’ont invité à monter le volume, je me suis exécuté.
    Plus tard (à la pause), un membre du staff m’a demandé de baisser un peu le volume et de rejoindre la tête du peloton pour éviter de le scinder en 2 car du monde s’accumulait derrière moi et ainsi éviter de perturber la communication dans le talkie.
    Du coup je me suis exécuté mais peut-être que le volume ou le type de musique n’était pas encore adapté à tous.
    Mais dans ce cas il aurait simplement fallu me demander de baisser le volume ou je me serai éloigné de vous, il n’y aurait pas eu de problème.
    Je participe très rarement à cet évènement à cause de mon travail et dès que je le peux j’en suis très heureux (d’où mon surplus d’enthousiasme de voir les sourirs avec ma musique), donc comprenez svp également le contexte « festif ».
    Merci de votre attention et bonne continuation à vous le staff ! Merci d’être là !
    Cordialement.

  3. filebron
    22 juillet 2017 at 17:50

    Bonjour Rana.
    Merci de nous avoir rejoint dans notre randonnée et de ces compliments. Le staff fait beaucoup d’efforts pour essayer de les rendre le plus agréable et sécurisé possible. Pour ce qui est des randonneurs équipés de musique et qui apporte un peu d’ambiance durant notre parcours, nous leur demandons régulièrement de diminuer leur niveau sonore afin que les randonneurs puissent entendre nos instructions.
    Nous ne sommes pas toujours écoutés mais si cela vient de l’intérieur du peloton, peut-être serez-vous mieux entendus.
    Que cela ne vous empêche surtout pas de revenir.
    A bientôt.
    Le bureau PRV

  4. 22 juillet 2017 at 11:20

    Ma premiere rando…tres sympa!!! Juste une question: pourquoi est-il nécessaire qu’une rando cycliste, qui promeut le moyen de transport ayant le plus faible impact CO2 et zéro pollution locale et sonore, soit accompagnée de ‘musiqueS’ à des decibels depassant le seuil acceptables pour les ‘pauvres oreilles’ des randonneurs et dérange potentiellement les habitants? Musique, oui, c’est festif, mais au point de rendre l’echange impossible et de déranger autrui?

Comments are closed.